Dervenn, une entreprise à mission au service des territoires et de la biodiversité

Actualités

La journée mondiale des zones humides – Edition 2024

Zone humide

À l’occasion de la journée mondiale des zones humides le 2 février dernier, nous vous proposons de revenir sur la convention de Ramsar et plus spécifiquement sur le rôle des zones humides dans notre bien-être.

La convention de Ramsar

La Convention sur les zones humides d’importance internationale, plus connue sous le nom de Convention de Ramsar, est un traité international datant de 1971 qui prône la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides. Cette convention donne une définition très large des zones humides, qu’elle identifie comme « des étendues saturées d’eau ou inondées, temporairement ou en permanence ». Celle-ci comprend donc tous les lacs et rivières, les aquifères souterrains, les marécages et marais, les prairies humides, les tourbières, les estuaires, les deltas et les étendues intertidales,… et tous les sites artificiels tels que les bassins de pisciculture, les rizières, les réservoirs et les marais salants. Les signataires de la convention s’engagent notamment à identifier les zones humides remarquables et à les inscrire sur la liste des zones humides d’importance internationale, aussi appelée « liste de Ramsar ».

Journée mondiale des zones humides 2024 : les zones humides, sources de bien-être

Chaque année, la Journée mondiale des zones humides, fixée le 2 février, célèbre l’adoption de la convention de Ramsar sur les milieux humides, en 1971. Cette journée est notamment consacrée à la sensibilisation du grand public aux zones humides. En effet, ces milieux font partie des écosystèmes les plus menacés et dont la dégradation est la plus rapide. En 50 ans seulement, soit depuis 1970, 35% des zones humides de la planète ont disparu. Les principales causes de cette disparition sont liées aux activités humaines : drainage, remblaiement, imperméabilisation, pollution, surexploitation des ressources,…

Pour l’édition 2024, le thème de la journée mondiale porte sur les zones humides comme sources de bien-être humain. Les zones humides contribuent en effet au bien-être humain, à la fois en jouant sur le bien-être psychologique et sur le bien-être environnemental. La première repose essentiellement sur la sensation de confort et de détente ressenti pour les humains en contact avec la nature. La seconde repose sur la capacité des zones humides à remplir de nombreux rôles favorables aux humains : ce sont les services écosystémiques. Ces milieux participent notamment à la gestion de la ressource en eau, aussi bien sur la qualité (épuration de l’eau) que sur la quantité (éponge naturelle). Enfin, elles peuvent participer à la résilience des territoires face au réchauffement climatique en fournissant de véritables îlots de fraîcheurs.

La préservation des milieux humides

Face à ce déclin, il existe plusieurs manières de préserver les zones humides :

  • Par l’amélioration des connaissances sur ces milieux : inventaire, diagnostic, sensibilisation et communication,…
  • Par leur protection : loi sur l’eau, protection dans les Plans Locaux d’Urbanisme,…
  • Par la mise en place de programme de restauration

 

À l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, n’hésitez pas à découvrir les zones humides proches de chez vous ! Et si vous souhaitez réaliser un inventaire sur votre territoire ou si vous avez un projet de restauration ou de valorisation d’une zone humide, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous accompagnerons dans votre projet.

 

N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour connaître toutes nos actualités : Facebook, LinkedIn, Twitter et Youtube